Nos tests réalisés sur chacun de nos reproducteurs

 

FIV / FELV :

 

FELV aussi appelée leucose féline, est une maladie virale contagieuse entre les félins. Le virus envahi certaines cellules spécifiques dans l’organisme du chat et les altère, sans les détruire comme la plupart des autres virus. Le FeLV peut ainsi se développer chez le chat infecté à chaque fois que les cellules du chat se multiplient.

FIV ou immunodéficience féline, est lui aussi un virus contagieux entre les chats. Il présente de nombreuses similitudes avec le virus HIV chez les humains, c’est pourquoi on l’appelle également le Sida du chat.

 

PRA-b – Atrophie Progressive de la Rétine du Bengal

Les symptômes de PRA commencent à se produire à l’âge de 2 mois. Généralement, la plupart des chats deviennent aveugle à l’âge de 2 ans. Les premiers signes sont une difficulté à se déplacer dans l’obscurité.

 

Résultat du test PRA-b 

N/N Aucune copie de la mutation PRA-b - L'animal est normal il ne comporte aucune allèle de la maladie

N/PRA 1 copie de la mutation PRA-b - L'animal est normal, il posséde une allèle de la maladie ne la déclenchera jamais

PRA-b/PRA-b 2 copies de la mutation PRA-b - L'animal posséde les é allèles il est ou sera ou pourra être affecté

PK-DEF : Déficience en pyruvate kinase

 

Description: 

Absence de l’enzyme pyruvate kinase entrainant une destruction précoce des globules rouges et menant à une anémie plus ou moins grave selon les individus

Symptomes: 

Léthargie, diarrhée, muqueuses pales, perte d’appétit, perte de poids, jaunisse et trouble du comportement alimentaire

Age d'aparition: 

Variable. Quelques rares cas déclarent une forme sévère précocement. L'anémie peut être modérée et détectable par intermittence. Dans les cas les plus légers, elle peut n’être détectée qu’à un âge avancé.

comprendre le résultat du test PKDef – Déficience en pyruvate kinase chez le chat 

N/N Aucune copie de la mutation PKDef L'animal est normal il ne comporte aucune allèle de la maladie

N/PKDef 1 copie de la mutation PKDef L'animal est normal, il posséde une allèle de la maladie ne la déclenchera jamais

PKDef/PKDef 2 copies de la mutation PKDef L'animal posséde les é allèles il est ou sera ou pourra être affecté

HCM : Cardiomyopathie hypertrophique féline

L'HCM (également connu sous le nom de CMH) est une maladie courante chez les chats et de nombreux mammifères.
Cette maladie se traduit par une insuffisance cardiaque due à un épaississement anormal des muscles du coeur.
Dans la majorité des cas, on observe un épaississement du ventricule gauche. Le volume de la chambre ventriculaire et la capacité de contraction et de relaxation du coeur sont ainsi altérés.
HCM existe dans la plupart des races de chat,
Les symptômes de la HCM peuvent survenir à tout âge : du chaton de quelques mois au chat âgé de plus de 10 ans. Les chats atteints hétérozygotes présentent souvent des symptômes moins prononcés, tandis que les chats atteints homozygotes sont habituellement touchés plus tôt et plus sévèrement. Les mâles sont souvent touchés plus tôt et plus fortement que les femelles.
Dans certains cas, le renforcement observé de la paroi cardiaque peut être dû à d’autres maladies que la HCM. Le terme “HCM secondaire” fait référence aux symptômes HCM mais dus à d’autres pathologies comme l’hypertension artérielle, l'insuffisance rénale, certaines maladies hormonales telles que l’hyperthyroïdie.